Les Médicaments Homéopathiques provenant de la Mer

Nous verrons au Congrès Mer & Santé que de nombreux médicaments d’hier, d’aujourd’hui et de demain proviennent de la Mer. C’est le cas pour des antibiotiques, des anti-douleurs, des anticancéreux… On trouve aussi des médicaments homéopathiques provenant de souches marines, animales ou minérales, comme l’explique le Dr Marie-Noëlle Issautier, vétérinaire et auteur de plusieurs livres sur l’homéopathie à destination des animaux.

Dans les prescriptions des médicaments homéopathiques d’origine marine on peut distinguer 2 groupes.

Les plus connus:

CALCAREA CARBONICA : fabriqué à partir de la couche moyenne de la coquille d’huître, après élimination de la nacre. Le calcaire d’huître a pour principal constituant CaCo3 (au moins 85%) accompagné de petites quantités de phosphates, chlorures et magnésium.
Ce médicament est un médicament constitutionnel important pour les homéopathes médecins et vétérinaires pour soigner des troubles physiques et comportementaux liés au métabolisme phospho-calcique tels qu’on peut les voir chez les plus jeunes (retard d’ossification, laxité ligamentaire, affaissement des voûtes plantaires…) ou les vieillards (lithiase urinaire, exostoses, difficultés locomotrices…). Calcarea carbonica est aussi souvent donné par les vétérinaires pour traiter les animaux à production laitière (mammites, fièvre vitulaire…); il peut être aussi prescrit pendant la croissance en prévention de pathologies connues chez certaines races à la mode dans les espèces canines et félines, (petits chiens initialement molossoïdes ,chats à « nez écrasés »…)

SEPIA OFFICINALIS : Encre desséchée de Seiche, Sepia Officinalis. Mollusque Céphalopode vivant en Méditerranée, long d’une quarantaine de centimètres, au corps ovale un peu aplati, dont la tête est pourvue de dix tentacules dont 2 plus longs. La coquille appelée « os de seiche » est « interne ». L’animal est capable d’expulser, en cas de danger, un liquide noir,« l’encre », pour masquer sa fuite aux yeux du prédateur.
Ce liquide contient des éléments minéraux (chlorure de sodium, calcium, magnésium liés aux carbonyles de la mélanine, de la silice, du cuivre), des acides aminés (tyrosine, taurine) de la séplamélanine (pigment noir) et beaucoup de tyrosinase.
Ce médicament est très souvent prescrit par les homéopathes, médecins et vétérinaires, dans les troubles physiques et comportementaux souvent d’origine hormonale (dysfonctionnement ovarien, thyroïdien, surrénalien, suites d’accouchement ou de mises-bas, …), pour soigner des manifestations locales (cutanés, urinaires, articulaires , cardio-respiratoires, …) ou générales (asthénie, amaigrissement ou obésité…)

SPONGIA TOSTA : Éponge de mer torréfiée. Euspongia Officinalis , cette éponge vit en Méditerranée sur les côtes crétoises, chypriotes ou d’Afrique du Nord .
Il est probable que la torréfaction détruit la plupart des composés organiques découverts dans les éponges maritimes comme les terpènes (furanoterpènes, diterpènes) et des substances antibiotiques actives sur les colibacilles. Parmi les éléments minéraux sont trouvés de l’iode, du brome (en forte proportion), de la silice, du fer, du calcium.
Ce médicament est prescrit par les homéopathes dans les problèmes respiratoires nocturnes, les toux laryngées aggravées par l’effort, la chaleur, la nuit, avec sensation d’étouffement, améliorées en buvant chaud ou en mangeant.

AMBRA GRISEA : l’ambre gris provient du Cachalot Physeter macrocephalus (Cétacé des mers chaudes de l’Inde, Madagascar, Brésil, Chili …).C’est une concrétion intestinale qui après avoir flotté dans la mer forme des petits blocs gris poreux de densité légère et de faible dureté quand ils sont secs. L’ambre gris est utilisé en parfumerie en raison de son odeur.
L’étude de sa composition révèle 25 à 85% d’ambréine, 15 à 30% d’épicoprostérone, 2,5% d’acide benzoïque, des traces de cholestérol, des composants volatils dont une cétone.
Ce médicament est prescrit par les homéopathes dans les états dépressifs et troubles émotionnels, sensoriels et sexuels.

PS : NATRUM MURIATICUM : Sel marin, la plus connue des souches en provenance de la mer, n’appartient pas au monde animal bien qu’on le retrouve partout dans la matière vivante, mais au règne minéral.

Les moins connus:

MUREX PURPUREA : fabriqué à partir de la poche à pourpre du Coquillage Murex. La sécrétion de pourpre, très prisée par les teinturiers dans l’antiquité et au moyen âge , contient une matière colorante le 6-6-dibromoindigo, de la sérotonine, de la muréxine à activité nicotinique et curariforme, du cadmium (bien que les mollusques proviennent de sites non pollués) et une teneur élevée en cuivre et en zinc.
Ce médicament est un médicament plus important sans doute pour les vétérinaires homéopathes que pour les médecins car il est principalement indiqué dans les désordres comportementaux et locaux intempestifs liés aux chaleurs des chattes (miaulements, désirs de fugue, congestion vulvaire …)

ASTERIA RUBENS : fabriqué à partir de l’Etoile de mer, espèce commune vivant sur la côte est de l’Atlantique que l’on trouve jusqu’au Cap Nord. Son squelette dorsal réticulé est pourvu de piquants.
Les principaux composants d’Asturia rubens sont des pigments caroténoïdes, de la graisse, des stérols (clionastérol et 24épistgmastérol ou poriférastérol) , des dérivés azotés (taurine et astérubine), des saponosides et des éléments minéraux (Zinc , cuivre, nickel, cobalt, cadmium).
Ce médicament est prescrit par les homéopathes dans les tumeurs du sein ou de la mamelle chez les carnivores. Son efficacité serait liée à ses composants (stérols).

granules homeopathie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *